2e tour des élections départementales : La position d’EELV Calais et environs

Logo EELV Calais et environs

Les résultats du 1er tour des départementales ont confirmé notre crainte de voir ce scrutin local amalgamé à la situation politique nationale.

Dans ce scrutin tout semble fait exprès pour désintéresser nos concitoyens de la vraie finalité de cette élection : l’amélioration de notre vie au quotidien.
Ce qui gagne du terrain, c’est le désenchantement de bon nombre d’électeurs qui n’ont pas pris part au scrutin ou qui ont exprimé leur déception par un vote pour le FN, autant sévère que périlleux, face au manque de respect des engagements pris par François Hollande.

Le Calaisis n’échappe pas à cette constatation. La tendance y est même accentuée.

Nous sommes de surcroit en mesure de constater que là où le PS a cherché à s’associer à des personnalités et au PC, le ticket est perdant au point de ne pas pouvoir se maintenir au second tour (cantons Calais 1 et 3). En ne se donnant pas les moyens de rassembler la gauche sur le canton Calais 1 comme nous l’avions préconisé, le PS a même perdu la possibilité très certaine d’un maintien, situation dont il porte seul la responsabilité.

Dans ce contexte préoccupant, nous appelons bien évidemment nos concitoyens à se rendre avant tout aux urnes pour battre le Front National. Il faut priver celui-ci de toute chance de prendre les rênes du Département. Cela aurait des conséquences très graves pour le Pas-de-Calais qui cumule tant d’autres difficultés…

Nous appelons aussi, là où c’est encore possible, à voter pour les candidats proposés par le PS malgré les responsabilités portées par son appareil dans la totale impéritie politique que nous devons subir aujourd’hui. Le temps est en effet venu de considérer les vrais enjeux de ces élections : des femmes et des hommes doivent statuer sur notre vie de tous les jours et de ce fait l’impacter. Et cela est particulièrement vrai pour la vie des foyers en difficulté qui font l’objet de la compétence principale du Département. Nous croyons encore que les candidats se réclamant de la gauche peuvent prendre en l’espèce des décisions plus inspirées.

Mais jusqu’à quand ?

Pour Europe Ecologie Les Verts,
Le groupe et les candidats :

  • Calais 1 : Catherine Bourgeois et Francis Gest
  • Calais 2 : Anne Dekeister et Marc Pélabon
  • Calais 3 : Jean-Marc Ben et Barbara Chevalier

Laissez un commentaire

Remonter